Rencontre avec un scientifique au service de la nature

En juillet dernier, nous sommes allés à la rencontre de Michel Barbaud, un français installé depuis 2013 dans le nord de l’Italie, à Lonigo, dans le Monte Berici. Son entreprise, Organic Forest, est une exploitation agricole sur laquelle il met en pratique les résultats de ses recherches en agronomie et en bioélectronique.

Organic Forest

Organic Forest

Agronome, agriculteur, inventeur, bioélectronicien, Michel Barbaud souhaite restaurer les sols détruits par l’agriculture conventionnelle, qu’il fustige sans mâcher ses mots.

De formation médicale, il utilise l’homéopathie et des huiles essentielles pour soigner les plantes. Par exemple, lors de son arrivée à Lonigo, une parcelle de vigne, rongée par la maladie, était sur le point d’être arrachée et à été sauvée par des traitements entièrement naturels.

Organic Forest est à l’origine, entre autres, des « potagers à la cuillère ». Il s’agit de potagers en bac de deux mètres de largeur maximum. Ils peuvent être de forme carrée, rectangulaire ou circulaire. Les végétaux sont mis en culture de bas en haut sur 30 cm de paille, 10 cm de terre et 30 cm de compost fabriqué par Organic Forest suivant une « recette » élaborée par Michel Barbaud.

Le potager

Potagers à la cuillère

Ce mode de culture est à destination de personnes handicapées ou ayant des difficultés à se déplacer car, une fois en terre, les végétaux sont très facilement accessibles, car surélevés, et à portée de main. Les « potagers à la cuillère » sont également très intéressants pour les pays d’Afrique en raison de leur fertilité et, une fois en place, ils ne demandent que très peu d’eau et ne nécessitent aucun travail du sol.

Au-delà du compost et des « potagers à la cuillère », Organic Forest sauvegarde également des anciennes variétés de semences, comme un maïs envoyé par la Colombie dans le cadre de la protection des semences paysannes. L’entreprise fait d’ailleurs partie du réseau Semences Paysannes.

Le potager

L’exploitation

En scientifique pointu, Michel nous a livrés de nombreuses explications très précises, qui nous ont parfois dépassées. C’est pourquoi nous vous invitons à vous rendre sur son site internet très complet, sur lequel il développe ses théories, ses techniques et ses conseils. (site en français et italien) www.areascientifica.blogspot.it
Il vous fera découvrir Organic Forest avec passion si vous passez par là. Il donne par ailleurs de nombreuses conférences et forme des jardiniers et des agriculteurs à des techniques soutenables.

 

Texte et photos : Elisabeth et Rémy, Juillet 2015

On a fait la “Vas y Paulette” !!!

La “Vas y Paulette” est une randonnée cycliste organisée pour les écoles primaires entre Saint Pierre l’Albigny et Montmélian.
Nous étions conviés par l’équipe enseignante de l’école de Chateauneuf à y participer et à échanger au sujet de notre voyage. Nous avons donc accompagné la 50aine d’élèves de l’école durant toute la matinée. Un moment fort sympathique le long de l’Isère.

ecole_annick02Quelques jours, plus tard, nous sommes allés leur présenter notre voyage et répondre à leurs (nombreuses) questions!
Tous ont fait preuve d’un enthousiasme débordant pour connaître notre itinéraire, comment nous allons faire lorsqu’il grêlera, le nombre de t-shirt que nous emporterons, bref, beaucoup de questions très matérielles mais ils étaient également très curieux de savoir comment nous était venue cette idée “saugrenue” de partir en voyage à vélo et pourquoi nous emportons des graines dans nos sacoches. Nous en avons également profité pour leur présenter notre jeu de société collaboratif “Vélo Évasion Plantation” auquel ils pourront bientôt jouer avec leurs enseignants.
Vous pouvez d’ailleurs désormais retrouver une présentation vidéo du jeu sur une page dédiée.

Une fois que nous serons partis, nous resterons en contact avec les enfants en échangeant par mail et par Skype. ecole_annick01

Pour finir, nous sommes repartis avec deux sifflets offerts par l’école! 🙂

Nous tenons à remercier toute l’équipe enseignante de l’école de Chateauneuf pour leur accueil chaleureux et pour avoir permis cette belle rencontre.

Deux Farfadets sur un tandem bizarre à soutenir!

farfadetsIls partent aussi en couple, ils partent aussi de Chambéry, ils partent aussi à vélo… mais eux partent en tandem (bizarre), pour un tour du monde en septembre prochain.
Auriane et Dylan, des amis chambériens ont aussi un petit vélo dans la tête et un gros projet a financer.
Pour leur donner un petit coup de main c’est par ici, sur une plateforme de financement participatif éthique : Agir&Co.
Vous avez jusqu’au 13 juillet pour participer et/ou diffuser leur projet autour de vous.

Leur site internet www.lesfarfadetsbutineurs.wordpress.com pour en savoir un peu plus.

Rencontre avec une Femme Semencière


Catherine Tournier fait partie du mouvement des Femmes Semencières, souhaité par Pierre Rabhi et initié par Claire Chanut en 2011.

Depuis plusieurs années, Catherine tisse un réseau de gardiens de semences autour d’Albertville, en Savoie.
Elle a eu la gentillesse de répondre à nos questions face à la caméra.

Elle nous a également permis de présenter notre projet lors d’une soirée “Gardiens de Semences” à Albertville.

L’association Kokopelli soutient notre projet!

colis_grainesL’association Kokopelli milite pour la préservation de la biodiversité semencière et la souveraineté alimentaire des paysans de France et du monde entier.
Elle vend des variétés de semences biologiques et non hybrides F1*. Les adhérents ont la possibilité de parrainer une ou des variétés de semences. Kokopelli envoie alors gracieusement des graines que les parrains et marraines reproduisent afin de les fournir en retour à l’association.
De cela découle la campagne Semences Sans Frontières. Kokopelli distribue alors gratuitement ces semences sous forme de colis, contenant plusieurs variétés différentes, à destination de paysans et d’associations dans le monde entier.
De cette manière, Kokopelli tente de libérer le monde paysans de la mainmise des multinationale telles que Monsanto (à noter : une “Marche Contre Monsanto” est organisée le 23 mai prochain dans plusieurs villes en France).
Dans différents pays, l’association forme également les agriculteurs à réapprendre les techniques de reproduction des semences : un savoir ancestral perdu mais ô combien vital!

partenariat_kokopelliNous avons donc présenté notre projet à l’association qui nous a tout de suite suivie et donnée son soutien. Dans le cadre de cette campagne Semences Sans Frontières, nous avons reçu un de ces fameux colis, un véritable trésor de biodiversité, contenant plus d’une centaine de variétés de semences!
Tout au long de notre route et au grès de rencontres, nous échangerons des graines avec les paysans et les associations. Il s’agira avant tout d’un échange symbolique permettant de créer le contact et d’aborder les sujets de la préservation de biodiversité semencière et de l’indépendance vis-à-vis des firmes agro-industrielles.
Il nous semble également important de remettre au goût du jour des échanges non monétaires basés sur la confiance et l’entraide. Échanger ce que la nature nous offre en abondance, lorsqu’on la respecte, génère une transmission de savoirs, du lien entre les jardiniers et aide à cultiver la biodiversité.

Nous remercions l’association Kokopelli pour ce soutien et tenons à saluer le formidable travail que bénévoles et salariés réalisent en France et dans le monde!

*semences hybride F1 : pour en savoir plus, lire cet article du site infOGM

Echangeons des graines… dans les grainothèques !

Suite à une soirée “Gardiens de Semences” organisée sur Chambéry, un groupe s’est formé pour mettre en place des grainothèques. Quelques rencontres plus tard, la première grainothèque chambérienne est née !

Le petit meuble gardien de vie est à côté de la bibliothèque libre à l’entrée du marché des Halles. Tout le monde peut venir déposer et prendre librement des graines de légumes, fruits, fleurs et des plants.

Le site Graine de Troc explique très bien le sujet ; Site internet Graine de Troc
L
a toute jeune association Graine de Dahu sème aussi des grainothèques autour d’Annecy.

 

 

150426-Grainotheque01
150426-Grainotheque02
150426-Grainotheque03
150426-Grainotheque04
150426-Grainotheque05
150426-Grainotheque06
150426-Grainotheque07
150426-Grainotheque08

A voir, “En Quête de Sens”

Affiche En Quête de SensVoici un film que nous sommes allés voir lundi dernier et qu’on vous conseille fortement!
Il n’est pas diffusé partout et pour cause il a été auto-produit grâce, en partie, à un financement participatif!
N’hésitez pas à le proposer aux salles proches de chez vous!

Il a été réalisé par Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière.

Ni un film environnemental, ni un film de voyage, ni réellement fictionné, ni totalement documentaire, incarné mais pas intimiste, ce film ressemble au road-movie d’une génération désabusée à la recherche de sagesse et de bon sens.  En rapprochant les messages d’un biologiste cellulaire, d’un jardinier urbain, d’un chamane itinérant ou encore d’une cantatrice présidente d’ONG, Marc et Nathanaël nous invitent à partager leur remise en question, et interrogent nos visions du monde. Ce documentaire a été coproduit grâce à une campagne de financement participatif qui a mobilisé  963 internautes. Il est distribué de manière indépendante par l’association Kamea Meah.

Jeu de société testé et approuvé!

La semaine dernière avait lieu la semaine banalisée au Collège de Saint-Alban-Leysse. C’était pour nous l’occasion de présenter et de faire tester le jeu de société que nous avons conçu avec Hélène Fossey, animatrice jeunesse du SICSAL et Florent Palcy, créateur de jeux de la société CFairPlay.

Partie de jeu au collègePour rappel, nous souhaitions aborder différents sujets tels que la mobilité douce, le voyage, la rencontre interculturelle et la semence avec un public de jeunes collégiens. Nous nous sommes tournés vers la création d’un jeu de société de type collaboratif (tous les joueurs jouent ensemble pour gagner) afin de rendre ces thématiques ludiques et de susciter la curiosité des élèves.

Les premières parties ont donc été jouées par 11 groupes d’élèves de 6ème, deux jours durant. Des dires des animateurs, dont Elisabeth, c’est un franc succès! Les enfants sont captivés et cherchent à collaborer au mieux pour atteindre les objectifs du jeu.

Boite de vote du jeuA la fin de chaque partie, les enfants étaient invités à donner leur avis  sur le jeu et à soumettre une idée de nom. Une urne, spécialement conçue pour l’occasion par Hélène, a reçu plus d’une centaine de propositions.
Trois d’entre elles seront sélectionnées puis soumises au vote des collégiens au mois d’avril.

Nous enverrons une carte à l’heureux élu depuis le pays de son choix!

Soirée de travail avec le SICSAL… On a joué!

Comme nous vous en avions déjà parlé précédemment, en collaboration avec le service jeunesse du SICSAL (Syndicat Inter Communal de Saint-Alban-Leysse), nous nous sommes demandés comment aborder les problématiques du transport doux et de la sauvegarde de la biodiversité semencière avec les jeunes.Plateau de jeu avec les graines

C’est avec les animateurs que nous avons décidé de créer un jeu de société sur notre projet et les messages qu’il porte.

Hier soir, donc, nous l’avons testé pour la première fois avec des animateurs du SICSAL. Nous pouvons affirmer que tout le monde s’est pris au jeu!

L’objectif étant qu’une première version presque aboutie soit au point pour “la semaine d’éducation à la santé, à la citoyenneté et au développement durable” organisée au collège de Saint-Alban du 26 au 30 janvier.

C’est à cette occasion que 11 classes seront amenées à découvrir notre projet et à jouer au jeu. Photo du test du jeu

Le concept a été créé par Florent Palcy et sa société CFairPlay.
Pour notre part, nous sommes en charge du graphisme du plateau et des cartes.

Encore merci à Claire, Hélène, Florent, Nicolas et Sylvie pour leur aide!

Ça bouge autour de notre projet!

De rencontres en rencontres, plein de portes s’ouvrent et beaucoup d’idées jaillissent. Notre projet inspire, la graine que nous plantons commence à germer…
Dans la continuité de notre relation avec le Syndicat Intercommunal du Canton de Saint-Alban-Leysse (SICSAL), plusieurs choses se mettent en place.

  • Afin de pouvoir aborder les thèmes du voyage à vélo et de la semence avec des jeunes ados, nous réfléchissons à la création d’un jeu de société collaboratif sur notre projet. Nous sommes pour cela aidés par Florent Palcy de la société CFair-Play et Hélène Fossey du SICSAL.
    Le prototype devrait voir le jour fin janvier 2015 pour être ensuite amélioré en relation avec les élèves du collège. L’objectif étant que le jeu circule au maximum pendant notre voyage par l’intermédiaire du SICSAL ou de toute autre association intéressée : avis aux amateurs!
  • Nous allons présenter notre projet à des jeunes de Saint Alban Leysse et leur proposer d’organiser un week-end à vélo au printemps. Nous partirions deux jours et passerions une nuit sous la tente. Ce sera l’occasion d’échanges autour de notre voyage, sur les modes de transport doux et sur les semences et les problèmes environnementaux.
  • En relation avec Pierre du SICSAL, nous allons rencontrer les jeunes de l’atelier presse du Collège de Barby (si, si, c’est une ville!). Nous envisageons des échanges, avant, pendant et après notre voyage… plus d’infos prochainement!

 

Parce que notre voyage ne se limite pas à des coups de pédales et des tours roues, nous souhaitons sensibiliser un public le plus large possible et ce dès maintenant.
L’opportunité de collaborer avec le SICSAL nous permet d’entrer en relation avec des jeunes et d’évoquer ces problèmes qui sont bien souvent loin de leurs préoccupations.